Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 08:27

 

L'AUTRICHE est le pays aux mille lacs, du Tyrol au Salzkammergut en passant par Vienne, le Voralberg ou la Styrie....

 

 

BRASSERIES:

  autriche10

Le Salzkammergut renferme un joyau brassicole dans le village de Vochdorf, la BRASSERIE EGGENBERG. Sa principale bière, la URBOCK, ne titre pas moins de 11% d'alcool. Mais d'autres sont également répertoriées, comme la NESSIE, bière au malt de whisky, ou l'HOPFENKÖNIG...

Il y a également de nombreuses micro-brasseries: à Vienne, WIEDENBRAU ou PENZING-MEDL BRAU, à Kefermarkt, SCHLOSSBRAUEREI WEINBERG et à Rinnen/Bergwang, THANELLER STUB'N... A Weitra, où se trouve la BRAUHOTEL, on a découvert les vestiges d'une brasserie datant de1321.

 

 

BIERGARTENS & BIERLOKALS:

 

A Linz, il y a le Biergarten KLOSTERHOF.

Les Bierlokals les plus connus sont GAMBRINUS à Scheibbs (38 sortes de bière), le GASTHAUS STERBRAU à Rankwell, le S'KRUGERL à Graz et également à Vienne, KÄNGURUH (70 sortes de bière), NEST ou K K PILSMAUT...


 

autriche11

 

RESTAURANTS:

 

ERSTES PFAFFSTÄTTNER WEINHAUS à Vienne, plus connu sous le nom de CHEZ FIGMÜLLER, où l'on déguste sûrement les meilleures escalopes viennoisesdu monde (Wienerschnitzel).

La brasserie-restaurant ENGLÄNDER a une cuisine extra.

 

 

 

MUSEES:

 

HAUSMUSEUM DER GÖSSER BRAUEREI à Goss. (Musée de la brasserie GOSS)

BIERMUSEUM à Laa an der Thaya.

BRAUEREIMUSEUM à Vienne-Liesing.

BRAUEREI UND MUSEUM à Wieselburg.

 

 

TOURISME:

 

TURISMUSREGION MÜHLVIERTEL vous emmène à la rencontre des houblonnières et des brasseurs, tout en découvrant des spécialités culinaires.

 

autriche16

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 08:08

danemark1

 

 

Le DANEMARK, le plus petit des pays scandinaves a pour devise:

« l'aide de Dieu, l'amour du peuple, la grandeur du Danemark »


 

 

 

Ce pays a toujours su cultiver l'amour des blondes: Carlsberg, Tüborg, Wiibroe,

CeresbryggerietAlbani, Slotsmollen, Faxe, Thor ouCérès.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                       la brasserie CERES

 

 

 

BRASSERIES:

 

A Copenhague la brasserie-malterie CARLSBERG se double d'un merveilleux musée.Elle fut créée en 1876 par Jacob-Christian JACOBSEN.

A Hellerup, la brasserie TÜBORG reçoit chaque année plus de 100 000 visiteurs dans son centre de visite.

A Helsingoer, la WIIBROE'S BRYGGERI

A Copenhague, l'APPOLO BRYGGERIET est une auberge-brasserie.

A Aarhus, existe la micro-brasserie ST CLEMENT.

 

danemarktuborg

                                                                                          Brasserie TUBORG

 

CAFES & PUBS:

 

A Copenhague, vous pourrez aller déguster une bonne bière soit au café SOMMERSKO soit au pub SKIPPERKROEN.

A Aarhus, ce sera au café CASABLANCA.

 

 

RESTAURANTS:

 

Au DANEMARK, la bière se boit à table avec l'aquavit et devant des préparations de harengs...

A Vang, LE PORT est réputé pour servir les meilleurs harengs marinés du pays.

 

 

 

MUSEES:

 

La brasserie-malterie CARLSBERG possède un fabuleux musée: laGLYPTOTHEQUE. (une glyptothèque est un musée dédié à la pierre et à la sculpture).

A Aarhus, vous pourrez visiter le MUSEE DE PLEIN AIR, un éco-musée.


 

danemarkcarlsberg

                                                              la GLYPTOTHEQUE de la brasserie CARLSBERG

 

A VISITER:

 

Les CHATEAUX ROYAUX, qui enjolivent le Danemark de leur style Renaissance Hollandaise.

 

 

A DEGUSTER:danemark6

 

La BIERE DE PÂQUES, spécialité danoise, est une bière de fête.

La BIERE DE BATEAU est une curiosité

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 08:38

 

Terre francophone, la WALLONIE se compose des provinces de Hainaut, de Liège, de Luxembourg, de Namur et du Braband Wallon. Sa capitale est Liège.

Wallonie2

 

 

 

 


  wallonie1

 

 

 

 

Contrée brassicole, la WALLONIE compte trois des abbayes trappistes belges, CHIMAY, ROCHEFORT et ORVAL, de même que de nombreuses brasseries fabriquant des bières d'abbayes, dont le nom est purement commercial sans qu'elles ne soient aussi bonnes, ce sont, par exemple, GRIMBERGEN, TORGELO, BONNE-ESPERANCE, VAL-DIEU, MAREDSOUS, FLOREFFE ou encore ABBAYE DES ROCS...et les noms de ces bières vous enchanteront: DOUBLE ENGHEIN, SAISON & TIJE, VAPEUR COCHONNE...

 

wallonie7

 

En voici d'autres encore toutes aussi délicieuses: la SARRA au sarrazin et la JOSEPH à l'épeautre de la brasserie de SILENCIEUX, la GAULOISE et la BLANCHE DE NAMUR de la brasserie DU BOCQ, la BIERE DES OURS de la brasserie BINCHOISE, la BARBAR de la brasserie LEFEBVRE.

J'arrête là cette liste pour le moment...

 

 

ESTAMINETS:

le DOUDOU, le PEDO et l'EXCELSIOR à Mons;

l'INDUS, le CHARLEMAGNE, le BEAU LIEU et le PUIT D'ORLEANS à Charleroi;

la CAVE A BIERES à Tournai;

AUX CIGOGNES et le VERDI à Arlon;

la BOULE ROUGE à Verviers;

VIELLE ANDENNE à Bouillon;

l'EBLOUISSANT à Namur;

etc...

 

 

 

MUSEES:

L'AVOUERIE D'ANTHISNES link est une ancienne forteresse au donjon classé et avec un caveau à bières de la CONFRERIE DES HAUTS-VOUES D'ANTHISMES, où est bue la CERVOISE D'ANTHISMES, fabriquée par la brasserie de SILLY. Leur devise est :

« Il n'y a qu'un Pape, il est à Rome.

Il n'y a qu'une Cervoise, elle est à Anthismes. »

Le MUSEE DU VEHICULE BRASSICOLE ou GAMBRINUS DRIVERS MUSEUM  link à Romedenne rend hommage aux attelages et camions transportant la bière jusqu'à vous.

Le MUSEE DES BIERES BELGES link à Lustin vous fait connaître la bière.

 

 

 

 

RESTAURANTS:

LeSANGLIER DES ARDENNES à Durbuy est située au coeur de la plus petite ville au monde.

L'auberge EDGAR ET MADELEINE, lac de Virelles près de Chimay.

Les ARMES DE PHILIPPEVILLE à Philippeville.wallonie9

L'ARC EN CIEL à Chimay.

DEVOS à Mons.

L'auberge SAINT FEUILLIEN à Le Roeulx.

Etc...

 

 

 

CURIOSITES:

CARNAVAL d' Eupen et de Malmédy en Février.wallonie8

CARNAVAL DES BLANCS MOUSSIS à Stavelot en mars link.

SABBAT DES MAERALES à Vielsalm en juillet.

Les « DJINS T'CHU NOUS » de Saint Hubert en juillet.

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 07:23

 

 

L'IRLANDE est l'ile aux mille pubs.


irlande

 

BRASSERIES:beamish

 

A Dublin, Kilkenny, Waterford et Dundalk, nous trouvons GUINNESS.

A Cork, c'est MURPHY'S que l'on peut visiter, mais aussi BEAMISH.

Et à Lisburn, se dresse GEORGIAN HIDDEN.                         Beamish

 

 

PUBS:

 

Les pubs de Kilkenny sont les plus nombreux et les plus beaux, les autres, des milliers, sont des étapes incontournables dans notres visite d'Irlande... PAT VEYLAN à Newcastle in the West, HARGADON'S à Sligo, DAN FOLEY'S à Anascaul, GOOSERS à Killaloe, KITTY O'SHEA à Dublin,ETC...


Hargadons

 

goosers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RESTAURANTS:

 

BALLYMALOE HOUSE est un manoir à Shanagarry, où tout est fait par la famille ALLEN, dont la maitresse du clan, Myrtie, est cuisinière de renom et présidente d'Eurotoques. Elle prépare à merveille des salades de bacon, des vol-au-vent de homard ou des sautés d'agneau au whisky...

Le CLIFFORDS, lui, se trouve à Cork. Les chefs Michael et Deirdre CLIFFORD vous prépareront un boeuf à l'orange bien savoureux.

 

 

GÎTES:

 

Le château de SPRINGFIELD à Drumcollogher vous convie à la vie de châtelain campagnard au milieu des daims, cerfs et chevreuils.

springfield

GARRAUNBAUN HOUSE est un manoir antique aux milieu de jardins à Moyard, au Connemara.

L'Hôtel BELLEVUE est à Ballycotton.

 

 

 

MUSEES:

 

Le JAMESON HERITAGE à Middleton, au nord-est de Cork, est un musée sur le Whisky.

Le musée GUINNESS de Dublin est un merveilleux voyage au pays de la bière, où l'on trouve un Musée Grévin Brassicole.

 

  dublin-guinness-storehouse-009

 

AGENDA:

 

La SAINT PATRICK, le 17 mars, fête nationale des Irlandais, qui, partout dans le monde, honorent leur saint patron avec la bière et le whisky...

GUINNESS JAZZ FESTIVAL de Cork en octobre.

Le TEMPLE BAR BLUES FESTIVAL GUINNESS de Dublin en juillet.

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 07:37

 

Roman PYTHEAS a importé de la bière en Norvège en l'an 330 avJC. A part cela, nous savons que les Vikings buvaient de l'hydromel et de la bière.

 

Dans la mythologie nordique, on mentionne que le dieu Odin a donné de la bière au peuple. L'introduction du christiannisme en Norvège n'a pas changé les habitudes de boissons... et les Norvégiens doivent brasser: en l'an 1200, l'agriculteur qui n'a pas produit de bière en trois ans voit ses biens cnfisqués et partagés entre l'evêque et le roi. Il était dit aussi que, pour l'élaboration de la bière, autre que le malt, l'agriculteur devait utiliser l'équivalent de son poids et de celui de sa femme en blé. Avant l'apparition du houblon, vers 1800, les brasseurs utilisaient des herbes amères comme l'achilée, l'armoise, le genièvre ou l'épinette.

 

Après le Moyen-Age, la majorité des bières étaient importées d'Angleterre et d'Allemagne. En 1596, le décret royal de Copenhague vise à empêcher l'importation et à favoriser la production de la bière locale. Leur slogan est « la bière allemande est mauvaise ».

 

Ce n'est qu'en 1821 que la véritable brasserie norvégienne fut créée: la première fut la SCHOUS BRYGGERI, suivie en 1834 de la AASS BRYGGERI. Et ensuite, le nombre des brasseries a augmenté de façon spectaculaire: en 1857 on en recensait 343...

 

aass41

 

En 1914, les bières ont été taxées suivant leur taux alcoolique, en 1916, toutes les boissons alcooliques ont été interdites.

 

A partir de 1922, le contrôle sur les boissons alcooliques ont été renforcées et ce, jusqu'en 1993, date à laquelle il a été autorisé d'en vendre, mais avec un taux alcoolique inférieur à 4,75%.

 

En 1935, a été voté un décret qui oblige les brasseries à ne vendre que dans leur région, sans en exporter. Ce décret a été suspendu dans les années 1980.

 

Pendant la seconde guerre mondiale, il était interdit de brasser à cause de la pénurie de céréales et cela jusqu'en 1949. Beaucoup de micro-brasseries ont disparu pendant cette première moitié de siècle et à notre époque, il ne reste qu'une dizaine de brasseries en activité...

 

Actuellement, la Norvège est plus associée à l'agriculture et à la pêche, plutôt qu'à la bière. La production de bière est une affaire régionale. Mais l'industrie de la bière souffre de taxes très élevées et de réglementation stricte: une loi norvégienne réserve la distribution des bières de teneur alcoolique supérieure à 4,75% aux magasins d'Etat, les VINMONOPOL. Et, en 1975, est voté une loi sur l'interdiction de publicité des produits alcoolisés d'une teneur alcoolique supérieure à 2,5%.

 

La majorité des bières norvégiennes sont des bières de fermentation basse, apparentées aux lagers germaniques. Seules quelques micro-brasseries produisent des bières de fermentation haute.

 

Après la création, en 1993, de la NOROL (Fédération des Buveurs de Bière Norvégiens), le secteur d'activité connut, surtout en 2004, des grèves qui paralysèrent la production.

 

Aujourd'hui, l'industrie de la bière norvégienne a surmonté cette crise et connait un réveil spectaculaire.

 

 

 

 

 

Sources: le livre de la bière norvégienne de Hylje MORTENSEN et Vidar JOHNSEN.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 07:14

 

 

      De tous les pays nordiques, l' ISLANDE est celui qui présente la tradition de brassage la plus récente.


      Longtemps, les brasseries locales durent respecter l'interdiction de produire des bières d'une teneur en alcool supérieure à 2,2%. Cette prohibition, instalée dès 1915, durera jusqu'en 1989.


      Chaque année, le 1er mars, les Islandais célèbrent la journée nationale de la bière, pour fêter l'abolition de la prohibition...


La production annuelle est de 120 000 hl.

La consommation annuelle par habitant est de 56 litres.



EGILL BREWERY

Elle est fondée le 17 avril 1913 à Reyjavik par Tomas TOMASSON, qui la dirigera jusqu'à sa mort en 1978. Maintenant elle se nomme EGILL SKALLAGRIMSSON BREWERY et brasse la Tüborg sous licence.

IS-Egill2

Bières: Egils Pilsner (lager blonde-2,2%), Egils Maltbjor (bock brune-5,6%), Egils Malt (1%), Egils Dokkur (3%) et Egils Gull (pils-5%).IS-Egill13

Egill Skallagrimsson (Egill, fils de Grimr le Chauve) est un héros et poête Islandais, né au début du 10ème siècle et personnage principal d'une des plus grandes sagas de famille de l'île...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOL-VIKING BREWERY

Créée à Akureyri, elle a pris le nom de VIKING BRUGG puis actuellement de VIKING ÖLGERN BREWERY. C'est la compagnie VIFILFELL LTD qui en est le propriétaire aujourd'hui.

Bières: Viking Lager (pilsner blonde-4,6%), Viking Thule (lager blonde-5%), Viking Sterkur (strong lager-7%), Viking Ölgerd Stout (stout-5,8%), Viking Gilture (lager-5,6%), Viking Gold (lager blonde-5,6%).

Thulé fut donné à la terre découverte par le Grec PHILEAS en 325 av JC...

IS-Viking1

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 07:22

 

 

Les boissons fermentées à base de riz sont d'un usage très ancien en Asie, mais c'est la période coloniale qui est à l'origine de la brasserie moderne asiatique. Presque tous les pays, même ceux qui relèvent de la loi islamique, produisent de la bière.

 

 

 

CHINE


Tsingtao

      Depuis des millénaires, les chinois ont fabriqué des boissons fermentées avec leurs céréales traditionnelles : la SHU à base de millet, la LI à base de riz, la SHIU à base de froment.

       La première brasserie "à l'européenne" à être ouverte fut TSING TAO, grâce à l'assistance technique des Allemands. La pils TSING TAO est la principale bière chinoise, exportée actuellement.

      Avec plus de 196 millions d’hl en 1998, la Chine est le 2ème producteur mondial de bière derrière les Etats Unis. D’après les estimations officielles, il y aurait près de 850 brasseries en Chine. Chaque grande ville possède une ou deux brasseries…

      Avec 4% du marché, la première brasserie YANJING  produit 8 millions d’hl soit 40% de la production française.

      Les chinois consomment en moyenne 15,8 litre par an par habitant, essentiellement en bouteilles. La progression annuelle est de 10%, la plus forte d’Asie.

      Les bières chinoises sont des lagers blondes, plutôt sèches et houblonneuses. La plus connue à travers le monde est la TSING TAO, lager de type pilsner, au goût malté, houblonnée et vanilée.

 

 

INDE

 

mohanmeakin  

    Si la législation sur l'alcool varie d'un état à l'autre, l'industrie brassicole compte 32 unités de production réparties sur tout le territoire. Les principales firmes sont MOHAN MEAKIN et UNITED BREWERIES.

 

 

 

 

 

INDONESIE

 

      L'Indonésie a vu sa première brasserie en 1932.

HEINEKEN a été présent dès le début de l'industrie brassicole dans le pays, étant le principal brasseur de l'archipel.

Actuellement, HEINEKEN possède trois brasseries:

  SURABAYA

MEDA

TANGERANG, qui produit la BINTANG.

 

 

IRAK

 

      On y trouve des lager produites par des brasseries européennes et l' AMSTEL GOLD, brassée sous licence.

 

 

ISRAEL

 

      La principale brasserie est une filiale du groupe canadien LABATT. Elle produit une ale, GOLDSTAR, une pils, OK, et trois lager, ABIR, NESHER et MACCABEE (casher).

 

 

 

JAPON

 

Les grandes brasseries japonaises sont peu nombreuses, mais bien présentes sur le terrain de la vente internationale et se font une guerre commerciale acharnée

L’apparition de la bière au Japon est relativement récente. En 1853, l'escadron américain de PERRY vient jeter l'ancre dans l'archipel et y apporte de la bière. La seule boisson fermentée à base de céréales que connaissaient les Japonais était le saké. Alors, un japonais parvint pour la première fois à fabriquer de la bière en s’aidant d’un manuel de brasseur néerlandais.

En 1869, l’Américain William COPELAND construisit la première brasserie expérimentale, la SPRING VALLEY BREWERY, près de Yokohama. Cette brasserie donnera naissance au groupe KIRIN, longtemps n° 1 au Japon. A cette époque, c'est le style lager, houblonné avec du Saaz et de l'Hallertau qui l'emporte.

           En 1872, une brasserie japonaise s'ouvre à Osaka et la consommation de bière prend son essor parallèlement à l'ouverture du Japon au monde moderne.

           En 1899, un Bierhall est créé à Ginza, les Champs Elysées de Tokyo.


 

Le Japon compte 36 unités de production, appartenant à 6 compagnies :japkirin02

  • KIRIN

  • SUNTORY

  • SAPPORO

  • ASAHI

  • HOKKAÏDO ASAHI

  • ORION

 

Leur production avoisine les 50 millions d’hl et est exportée aux Etats Unis et vers les pays d’Asie.

Les Japonais apprécient les bières américaines, allemandes et danoises.

Le Japon a construit plusieurs brasseries en Chine et en Asie du sud Est.

Les bières sont de fermentation basse essentiellement, limpides et légères, et le riz y rentre fréquemment dans la fabrication. Mais le Japon offre également des bières plus élaborées comme des noires de type allemand.

 

 

 

MALAISIE

 

      TIGER AND CO, firme hispanique, produit une lager exportée jusqu'en Europe. Le succès de la FOREIGN EXTRA STOUT a orienté les autres brasseurs vers les stout. On trouve une stout sous le label TIGER et une copie de la GUINNESS sous le label ABC.

CARLSBERG est implanté en Malaisie, et l'influence hollandaise est présente à Java avec HEINEKEN.

 

 

MOYEN ORIENT

 

      Seuls les pays de stricte obédience islamique, comme l'Arabie Saoudite et le Yémen n'ont pas de brasserie.

 

 

PAKISTAN

 

Il possède une brasserie moderne, MUREE à Rawalpindi.

 

 

PHILIPPINES

 

      La fondation de la brasserie SAN MIGUEL, extension de la firme espagnole, remonte aux temps de la colonisation, en 1890. Mais c'est la présence des unités américaines stationnées aux Philippines qu'elle doit sa prospérité. Il existe également aujourd'hui la brasserie ASIA BREW INC.

 

 

SRI LANKA

 

      Il dispose de deux brasseries, MAC CALUM à Niuvara Eliya et CEYLON BREWERIES à Candy, et produit des lager et des stout.

 

 

SYRIE

 

      La brasserie AL-CLARK brasse une pils.

 

 

THAÏLANDE

220px-Boonrawd75years

      C'est au savoir-faire allemand qu'on fit appel dès 1934 pour installer la BOON RAWD BREWERY, qui produit plusieurs bières sous la marque SINGHA.

 

 

TURQUIE

 

      Elle possède deux brasseries nationales EFES et TEKEL, qui fabriquent des pils et des bières brunes de type munichois. Il existe également une filiale TÜBORG à Izmir.


efes outside

 

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 08:56

     Proclamée « protectorat allemand » en 1884, elle devient une colonie germanique en 1892 et ce jusqu'en 1915, sous le nom de SUD OUEST AFRICAIN, à cette date elle devient protectorat de l'Afrique du Sud et enfin, elle proclame son indépendance le 21 mars 1990.

 

  Namibie-carteNamibie-drapeau

     


    Héritage des premiers pionniers allemands, la bière a, ici, des lettres de noblesse, influencée qu'elle a été par le Loi de Pureté allemande.

 

      Installées dans le pays depuis 1920 sous le nom de SOUTH WEST BREWERIES LIMITED (SWB), les brasseries de Namibie sont devenues THE NAMIBIA BREWERIES LIMITED (NB) à l'indépendance le 21 mars 1990.

Elles brassent des bières sous la marque phare WINDHOEK.

 

Namib Breweries Limited

 

     La brasserie devient la filiale de la HOLDING OHLTAVER & LIVE TRUST COMPANY LIMITED.

 

La production est:

Une LAGER, titrant 4%

Une DRAUGHT, titrant 4%, équipée d'une capsule de gaz, lui conférant les propriétés d'une bière pression

Une LIGHT, titrant 2,4%, désaltérante

Une EXPORT, titrant 4,5%, au goût malté plus prononcé, donc plus gustative.

DAS PILSENER, une pils en bouteille, titrant 3%

FELSENKELLER HOFBRAU, une bavaroise titrant 4%

Une SPECIALE, titrant 5,3%, plus charpentée, en bouteille

Une TAFEL LAGER, titrant 4% élaborée à partir de matières premières de grande qualité

URBOCK, bière forte titrant 7%

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 18:26

     La tradition de la brasserie remonte aux premiers jours de la colonisation. New York et Philadelphie furent les premiers centres brassicoles, et ce n'est qu'au 19ème siècle que le Middle West affirmera sa suprématie avec de grandes installations de brasseries à Milwaukee, Saint Louis et Détroit. Dans l'ouest, la ruée vers l'or déterminera l'ouverture d'une multitude de micro brasseries.

 

      Le capitaine génois Christophe COLOMB découvre que les indigènes des îles caraïbes font une boisson similaire à la bière avec du maïs.

 

      Deux siècles plus tard, l’explorateur allemand Adrian BLOCK construit dans la zone actuelle de Mannhattan la première fabrique de bière.

 

      En 1632, la consommation de bière est déjà très importante, certaines rues sont pavées pour permettre aux chars bondés de barils de circuler sans abîmer la chaussée. Chaque colon élaborait sa bière selon les traditions brassicoles de son pays d’origine, avec de l’orge, de l’avoine, du blé, du seigle, du sucre, de la mélasse, de la courge pressés et mélangés avec des herbes et des épices.

 

      En 1840, un émigrant bavarois, John WAGNER, introduit la technique de la fermentation basse à Philadelphie, et la lager connut un triomphe immédiat, grâce à l'arrivée de nouveaux émigrants chassés par la vague de révolution, qui bouleversa les états d'Allemagne et d'Europe centrale. Brasseries-jardins et Bierhalls à l'allemande proliférèrent dans toutes les grandes villes, tandis que s'affirmait le style germanique "dortmunder" ou "münchener".

 

      En 1852, Joseph GARIBALDI ouvre une fabrique à State Island à New York, la GARIBALDI ET MEUCCI BREWERY, qui produira jusqu’en 1911.

 

Meucci.gif

     

Jusqu’au 19ème siècle, on ne peut parler de commerce, la distribution de bière n’était pas organisée et les boissons comme le Calibogus (bière et rhum), le Rumfustian (bière, vin blanc, gin, jaune d’œuf, écorce d’orange, épices), le Marrathan, le Flip (bière, gin, sucre de noix de muscade) faisaient fureur.

 

 

      Le début du 19ème siècle voit se profiler ce que sera l’industrie de la bière aux USA. La production totale avoisine 183 000 fûts.

 

      En 1850, on dénombre 431 brasseries. A Philadelphie, John WAGNER produit la Lager, le gallois Richard OWENS ouvre la MILWAUKEE BEER COMPANY, première brasserie américaine importante.

 

      En 1853, Jacob BEST fonde la PABST BREWING COMPANY.zpabst

 

      En 1855, Frédérick MILLER achète la brasserie de ses frères et donne naissance à une société existant encore à l’heure actuelle. L’allemand Bernard STROH, 28 ans, fonde à Détroit sa première fabrique et à Brookling, la RHEINGOLD BREWERY ouvre ses portes.

Dans la seconde moitié du siècle, les deux familles ANHEUSER et BUSH donnent vie à la ANHEUSER-BUSH BEER CO.

 

      En 1873, Joseph COORS arrive de Hambourg et fonde la COORS.

 

      La consommation, qui était de 6.3 millions de fûts en 1869, passe à 33.6 millions en 1900. Tandis que la ligue “ anti saloon ”, soutenue par D. ROCKFELLER entame sa bataille contre la dépravation, William PAINTER peaufine son invention, la capsule pour bouteille de bière, Frédérick PABST construit sa brasserie, qui est actuellement un musée.

 

      En 1900, les USA comptaient 1928 brasseries, l’Etat de New York faisait 23.9 millions de dollars de vente, la brasserie PABST à New York ouvrait le plus grand restaurant (1400 places), le “ PABST HARLEM ” ; la BREWING ACADEMY OF CHICAGO commémore son 10ème anniversaire, l’OLYMPIA BREWING CO de Washington débute avec ce slogan “ it’s the water ”.

 

 

 

      Pendant ce temps, la ANHEUSER-BUSH commence son expansion à l’étranger avec la marque BUDWEISER. Mais les premières lois prohibitionnistes apparaissent. L’Amérique occupe alors la deuxième place dans le classement mondial de la consommation, après l’Allemagne. Thomas A. EDISON formule un discours où il dit qu’on ne peut totalement interdire la consommation de bière, qui a un taux d’alcool de 4%. Il faut seulement abaisser ce taux à 2%, pour le réduire encore par la suite. La ANHEUSER-BUSH prépare la riposte en expérimentant la première bière sans alcool, elle est lancée sur le marché sous le nom de Bevo.

 

zansheuser

 

      L’alcool est interdit, pourtant la production augmente de 2.2 millions de fûts de 1915 à 1917 ; puis elle s’effondre en 1919, le nombre des brasseries chute à 669. Certains brasseurs, comme Jacob RUPPERT se mettent à produire de la bière sans alcool, d'autres s'expatrient en Europe, d’autres ferment.

 

      En 1920, 10 000 fabriques de bières clandestines sont découvertes puis détruites par les agents fédéraux. Les 500 brasseries restantes fournissent de la bière à un taux de 0.5 à 1%.

 

      Le 4 juillet 1921, 20 000 personnes marchent sur la cinquième avenue de New York pour protester contre la prohibition, en octobre la consommation de bière est autorisée en tant que médicament seulement.

 

      En 1929, le crash de Wall Street révèle un désastre et dans les rues fleurit le slogan “ Bring Back Beer ”.

 

      La Beer Parade de 1932, ayant pour slogan “ Revenez à la bière, vous reviendrez à la prospérité ”, rassemble 100 000 personne à New York. En mars est promulguée la loi de législation de la production et de la vente de boissons alcoolisées, qui ne dépassent pas 3.2% d’alcool. Le 7 avril 1932, la bière est de retour. La demande est si importante que la WESTERN STATES GROCERY COMPANY, propriétaire de 3370 magasins d’alimentation, signe un contrat de 10 ans pour l’achat de la production totale de la HUMLBOLDT MALT ET BREWERING CO de Eureka en Californie, pour un montant de 32 millions de dollars. Ce retour voit le début de la bière en fûts avec la KRUEGER BREWING en Virginie.

 

      La bière fait son entrée dans les foyers comme toutes les autres boissons. En 1940, les 600 brasseries de New York détiennent le record en matière de production et la TIP TOP BREWING de Cleveland introduit une capsule en aluminium à retirer sans ouvre-bouteilles.

 

      En 1945, 50 millions de fûts s’envolent en direction des zones de guerre. La consommation augmente à 80 millions de barils (64 millions en 1942). La KRUEGER BREWING célèbre la victoire.

 

 

      Après la seconde guerre mondiale, l'industrie de la brasserie connut un fort mouvement de concentration. Les "majors" détenant les grands circuits de production, contraignirent à la fermeture où rachetèrent les petites brasseries pour imposer leurs produits à l'échelle nationale.

 

      En 1948, l’AMERICAN CO atteint 2 millions de fûts.

 

      En 1949, la grève des fabricants fixée par l’INTERNATIONAL UNION BREWERY dévaste New York. La même année, l’ATLANTIC BREWERING donne le départ à une tradition de concours de beauté, les miss brasseries font fureur : Goebel Girl (GOEBEL), Miss Fox Head 400 (FOX HEAD BREWING du Wisconsin), Dutch Miss (HEINEKEN), Miss Rheingold (RHEINGOLD) la miss des miss.

 

      Au début des années 50, ANHEUSER-BUSH devient de plus en plus importante et elle est en mesure de satisfaire toutes les demandes en BUDWEISER. La SCHLITZ envoie 600 000 fûts aux soldats en Corée.

 

      En 1956, les américains sont les premiers consommateurs de bière au monde.

 

      En 1959, la COORS lance sur le marché pour la première fois des boites de bière en aluminium et la PITTS BURGH introduit la boite à ouverture automatique, la FALSTAFF ouvre le premier musée de la bière.

zcoors

 

      En 1976, la production dépasse 163.8 millions de barils. ANHEUSER-BUSH et MILLER dominent le marché avec 44% du total des ventes, suivis par COORS et STROH’S

 

      Dans les années 1980, on assiste à un renversement de cette tendance avec l'ouverture de petites brasseries, voire de microbrasseries, appelées boutiques, qui offrent une sélection de bières beaucoup plus large que les produits standardisés des grandes firmes et qui ont remis à la mode d'anciens types de bières qui avaient presque disparus.

  

      La majorité des bières américaines de consommation courante est constituée par des pils, appelée "praemium" ou "super praemium" et des lager légères au goùt si subtil, que l'on peut les trouver insipides. Le renouveau des ale, des lager dans le style viennois ou munichois, des stout, des porter et de la steam beer a élargi et redonné un dynamisme à la brasserie américaine en rehaussant la qualité.

 

      Dans l'est, cette renaissance de la brasserie traditionnelle est perceptible avec l'ouverture de "boutiques", telles que MANHATTAN BREWING COMPANY ou NEW AMSTERDAM à New York ou BOSTON BEER COMPANY à Boston. Mais des firmes anciennes comme WEST END BREWING COMPANY, GENESE BREWING COMPANY, STRAUB, YUENGLING de Pottsville, HENRY ORLIEB BREWING COMPANY et C. SCHMIDT de Philadelphie et PITTSBURG BREWING COMPANY produisent des bières remarquables.

 

      Le Middle West reste le siège des "Majors", ANHEUSER-BUSH, la plus grande brasserie au monde à Saint Louis, MILLER, PABST à Milwaukee, STROH à Détroit. HEILEMAN est le seul à s'orienter vers des bières plus originales, allant même jusqu'à ouvrir une micro-brasserie à Milwaukee pour promouvoir des bières de qualité.

 

      Dans l'ouest, l'Orégon et l'Etat de Washington sont de gros producteur de houblon, ce qui favorise l'implantation de brasseries dans cette région. En Californie, la plupart des brew-pubs sont établis en plein air et c'est dans la région de San Francisco que l'on trouve le plus grand choix de bières avec la spécialité régionale, la STEAM BEER, brassée par l'ANCHOR STEAM. Dans le Colorado, COORS est une brasserie aux allures futuristes, qui produit une bière réputée, d'une grande pureté. Il faut également citer BOULDER, BLITZ-WEINHARDT et RAINIER parmi les brasseries importantes aux produits intéressants.

 

     

 

      Le sud, traditionnellement amateur de whisky, est bien moins pourvu, bien que le musée des micro-brasseries sur les cotes est et ouest ait suscité un certain enthousiasme et déterminé la spécialisation de pubs dans la bière.

 

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 18:37

            Si les Australiens ont la réputation d'être les plus grands buveurs de bière au monde, jusqu'en 1983, les brasseurs portèrent plus d'attention à la quantité de la production plutôt qu'à la qualité. Dans chaque région, on notait un attachement farouche aux bières locales, mais il était difficile d'établir une différence réelle entre les marques distribuées par les neuf grands groupes brassicoles australiens.

 

             L'absorption de TOOYH'S BREWERY par CARLTON, qui permettait à ce conglomérat de couvrir 50% du marché national, changea la donne et détermina la formation d'un bloc concurrent comprenant SWAN, CASTLEMAINE et TOOHEY'S. Ces rivalités stimulèrent l'industrie brassicole, ouvrant une porte à l'innovation et aux initiatives de petites brasseries comme ANCHOR à Freemantle.

 

bieres-australiennes

               L'industrie brassicole remonte à 1794, date à laquelle John BOSTON vint s'établir à Sydney comme brasseur. On rapporte qu'il faisait son malt avec du maïs auquel il ajoutait des tiges et des feuilles de groseilliers à maquereaux. Le houblon fut introduit quelques années après par un forçat déporté à Sydney. C'est donc cette région qui produisit les premières ales et stouts. Le premier pub légal y fut construit en 1796.

    En 1802, on importa d’Angleterre de quoi installer deux brasseries et des matières premières. Une importante campagne publicitaire (10 ans) a été mise sur pied : les journalistes oeuvraient en faveur de la bière. Vers le milieu du 19ème siècle, la bière était devenue boisson nationale en Australie en remplacement du rhum.

 

  En 1804, Sydney accueille sa première brasserie, et en 1850, Melbourne compte 35 brasseries.

 

                 Depuis 1830, les « lager », blondes légères, dominent dans le pays anglo-saxon, plus que les « ale » britanniques.

 

                C'est de Tasmanie que provient l'essentiel du houblon et de l'orge australiens. Et c'est là que se trouve la plus ancienne brasserie du pays, CASCADE BREWERY, qui produit depuis 1824 des bières de fermentation basse et une stout maltée.

 

cascade-brewery-hobart

                La création de CARLTON à Melbourne date de 1864. En 1884, la lager déferlait en Australie et assurait le succès de CASTLEMAINE, ouvert à Brisbane en 1889.

 

               La plus intéressante des grandes brasseries australiennes a été créée en 1862 à Adelaïde par Thomas COOPER, un émigrant du Yorkshire, dont la famille détient toujours la majorité du capital. COOPER, devenue SOUTH AUSTRALIAN BREWING COMPANY, produit des bières de fermentation haute et basse remarquables.

 

9001112 2

En Australie, on sert la bière très froide. Les pubs, bars et clubs utilisent des verres très différents, dont la capacité détermine la commande selon une terminologie qui varie d'une région à l'autre. Le vendredi soir, vers 18 heures, des centaines de petits pubs-brasseries s’ouvrent : au milieu du 20ème siècle, la consommation d’alcool était interdite après cette heure dans les établissements publics.

 

En outre, la dénomination des types de bières sont assez changeantes : Draught, qui, en Angleterre, désigne une bière en tonneau servie à la pression, est une mention que l'on peut trouver sur une bouteille ou une boîte. Le terme ale est parfois utilisé pour lager et bitter indique seulement une saveur houblonnée très marquée.

 

Repost 0
Published by Dom - dans PAYS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dom
  • Le blog de Dom
  • : La bière et la brasserie... d'hier et d'aujourd'hui
  • Contact

Recherche